Dinosaure World - Le Forum
Bienvenue sur le Forum Dinosaure World !
Nous vous invitons à visiter le Forum et n'hésitez pas à agrandir notre belle famille de passionnés ! =D
Merci de votre visite,

L'équipe de Dinosaure World


Le blog/site Dinosaure World ouvre son forum afin de faciliter la transmission d'informations et la diffusion de nombreuses activités : Fanfics, jeux, descriptions tout cela par rapport aux dinosaures bien entendu !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anthropophagie au Néolithique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deinonychus
Administratrice
Administratrice


Messages : 428
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 20
Localisation : Nice

MessageSujet: Anthropophagie au Néolithique   Mer 10 Fév - 17:26

Anthropophagie au Néolithique


L'anthropophagie ou le cannibalisme est une pratique difficilement acceptable pour les êtres humains, que ce soit fait par des Hominidés ou d'autres animaux.

Les animaux pratiquant l'anthropophagie sont pour les insectes, les abeilles quelque fois, la mante religieuse. Le brochet et la truite aussi peuvent manger leurs compatriotes et les lions mais seulement concernant leurs bébés lorsqu'il s'agit d'acquérir un territoire.

Les Hominidés ont toujours crus être supérieurs aux autres animaux par leurs 'civisme' seulement il y a quelques temps nous avons retrouvés des traces possibles de cannibalisme sur des ossements remontant à différentes périodes du Néolithique.

I - Les indices

Les premières traces apparaissent dès le paléolithique moyen, sous forme d'os humains brisés ou calcinés. A Krapina, en Croatie, dans les couches 3 et 4, des restes de 13 néandertaliens ont été retrouvés briser, calciner parmi les restes des animaux qui avaient subis le même sort ; pour leur découvreur Gorjanovic, ce sont des preuves irréfutables d'anthropophagie.


Quelques crânes trouvés à Krapina

A Vindija, également en Croatie, un site daté du paléolithique moyen, a fourni des indices analogues. Plusieurs pièces isolées sont également signalées : à Isturitz un fragment de calotte crânienne porte des traces d’estafilade au couteau de silex, à Predmost(Moravie) un squelette porte des traces de découpage, à Tchoutaltovo(Ukraine) un fragment d’os frontal porte des incisions. A Tautavel(Pyrénées Orientales) un crâne brisé d’Homo Erectus a été retrouvé au milieu de déchets alimentaires(- 450 000 ans). A La Baume de Moula-Guercy(Ardèche) des os humains, néandertaliens : 6 individus dont deux adultes et deux enfants de 15 à 16 ans brisés et présentant des traces de découpage figurent parmi des déchets alimentaires manifestes. A Klassies Mouth River(Afrique du Sud) des restes d’hommes modernes associés à une industrie du Middle Stone Age(entre -13 000 et -80 000 ans) ont été exhumés les os étaient brisés, brûlés et portaient des traces de décarnisation. A Maszycka(Silésie polonaise) les restes regroupés mais incomplets de seize individus ont été retrouvés. Ils présentaient des ébréchures, des traces de mâchonnements qui, selon les inventeurs, ne sauraient être imputées aux carnivores. Les victimes auraient été décapitées et désarticulées hors de la grotte, un lot d’ossements aurait été ramené et enterré après un repas rituel. A la Grande Doline d’Atapuerca(Espagne) : – 800 000 ans des traces de dévoration humaine ont été également relevées signes de décapitation, stries de boucherie sur 50% des restes, fractures anthropiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dinosaureworld.kazeo.fr
 
Anthropophagie au Néolithique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bienfaits de l'anthropophagie planifié
» LES SURVIVANTS
» Les Survivants
» les gravures paleolithique des rives du fleuve Côa
» Oswald de Andrade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dinosaure World - Le Forum :: Paléontologie :: News-
Sauter vers: